Mutuelle frontalier suisse : à quelle caisse s’affilier  ?

Alice Lopez
29.06.21
À lire en 4 min

Le choix de la couverture médicale est souvent un problème pour ceux qui travaillent en Suisse. À quelle caisse faut-il s’affilier : celle de la France  ? Ou celle de la Suisse  ? Voici notre réponse.

Si vous êtes frontaliers, pensez au compte Wise : grâce à l’utilisation du taux du marché, les virements en francs suisses seront moins chers qu’avec votre banque.

Découvrez Wise

Mutuelle frontalier suisse : quelles sont mes options  ?

Si vous habitez en France, mais que vous avez un emploi en Suisse, vous avez 2 possibilités pour vous assurer :

  • Vous optez pour le régime français offert par la CMU frontaliers

  • OU vous souscrivez à la caisse d’assurance suisse : la LAMal

En choisissant l’une ou l’autre, vous utilisez un « droit d’option » : vous n’aurez plus le droit de changer de caisse tant que vous aurez un travail frontalier en Suisse.

Mutuelle frontalier LAMaL et CMU : quels sont les frais  ?

En Suisse, la LAMal (assurance régie par une loi fédérale) n’est proposée que par des caisses privées. L’adhésion est forfaitaire¹ : les coûts varient d’un assureur à l’autre.

En plus des frais d’adhésion, vous aurez une franchise de 300 CHF par an. Vous commencerez à bénéficier des prestations de la LAMal uniquement lorsque le montant annuel des soins la dépassera.

Enfin, vous devrez payer une quote-part sur vos frais médicaux : 10 % des frais de traitement qui dépassent le montant de la franchise (max. 700 CHF par an).

Le prix de la CMU est indexé sur votre revenu fiscal de référence². Il se calcule via la formule suivante :

Cotisation CMU = Revenus - abattement forfaitaire x 8 %

Comparatif mutuelles frontalier Suisse : LAMal ou CMU  ?

En tant que frontalier suisse, vous aurez le choix entre souscrire à la LAMal ou la CMU. Le choix de l’une ou l’autre caisse n’est pas anodin. Il doit se faire selon des critères précis.

Votre revenu

La CMU avantage les revenus modestes. Au-dessus de 50 000 CHF à 60 000 CHF, la LAMal est plus intéressante.

Mais attention : le choix de la caisse d’assurance est définitif. Tant que vous avez le statut de frontalier, il est impossible d’en changer.

Dans certaines branches, les évolutions de salaires sont rapides, si bien qu’à long terme, la couverture à laquelle vous avez souscrite ne sera plus forcément intéressante. Avant de faire votre choix, anticipez votre évolution salariale.

Famille

La LAMal est une assurance individuelle. Afin que vos enfants soient couverts, vous devrez payer pour eux. Le tarif est certes réduit par rapport à celui pour un adulte, mais cette dépense doit tout de même être prise en compte.

Avec la CMU, les enfants sont couverts au même titre que leurs parents, et ce sans surcharge. Si votre conjoint travaille en France (ou en Suisse tout en étant affilié à ce régime), les enfants pourront aussi bénéficier de la CMU. De votre côté, il sera possible de souscrire à la LAMal sans devoir payer pour eux.

État de santé

Votre état de santé aura un impact dans le choix de la mutuelle complémentaire. En Suisse, vous devrez répondre à un questionnaire médical avant que l’assureur accepte (ou non) votre souscription. Si vous avez des problèmes de santé, il est possible qu’il refuse de vous assurer.

Soyez attentif au paysage médical près de chez vous. Si vous habitez dans un endroit où il y a peu de médecins, se faire soigner en Suisse peut être intéressant. Avec la CMU, c’est possible, à condition de souscrire à une complémentaire pour frontalier.

Mutuelle frontalier Suisse : remboursement des soins

Le remboursement des frais médicaux dépend de la mutuelle que vous avez choisie, et du pays dans lequel vous vous faites soigner.

Vous êtes adhérent à la CMU

Avec la CMU, vous êtes couverts pour les soins en France, ou en Suisse en cas d’urgence. Dans le premier cas, le remboursement se fera via les barèmes français. Dans le 2e cas, ce sera la LAMal qui s’occupera du remboursement.

Pour les soins non urgents réalisés en Suisse, l’indemnisation se fait selon les barèmes de la CMU frontaliers. Vous serez perdant, car le prix d’une consultation en Suisse est plus élevé qu’en France.

Vous êtes adhérent à la LAMal

Si vous vous faites soigner en Suisse, vous aurez une franchise de 300 CHF, au-delà de laquelle vous commencerez à être remboursé.

Ensuite, vous devrez prendre en charge 10 % de la somme (max. 700 CHF). La couverture est intéressante pour des opérations lourdes, mais inefficaces pour des soins dentaires par exemple.

Si vous allez chez le médecin en France, vous bénéficierez du barème classique de la sécurité sociale française.

Mutuelle santé frontalier Suisse : n’oubliez pas de prendre une complémentaire

La souscription à une mutuelle complémentaire est intéressante pour couvrir des soins dont la couverture par la CMU/LAMal est insuffisante : dentiste, ophtalmologiste, audioprothésiste. C’est eux que l’on consomme le plus.

La complémentaire prendra en charge le ticket modérateur (ce que vous devrez payer après déduction des différents abattements) ou les dépassements d’honoraires pour les soins engagés en France et en Suisse.

On vous proposera sans doute plusieurs formules, ayant chacune différents degrés de couverture. Faites votre choix en fonction de vos revenus, mais aussi de vos besoins futurs.

Autre critère important : la couverture offerte de chaque côté de la frontière. Par exemple, si vous avez un remboursement de 400 % de la BRSS sur une consultation chez un généraliste en France, assurez-vous que vous ayez un pourcentage équivalent en Suisse. Autrement, vous devrez passer la frontière pour obtenir des tarifs intéressants, ce qui annulera l’avantage d’avoir une complémentaire.

Auprès de qui demander un devis mutuelle frontalier  ?

Plusieurs prestataires proposent des complémentaires santé :

  • Bancassureurs : Allianz, Matmut, Crédit Mutuel

  • Assureurs spécialisés : Helsana, Adrea, MMA

  • Courtiers en mutuelle : Cmonassurance, Ainterdependance…

  • Agents généraux : Vigny-Depierre, Roederer

Découvrez Wise : le compte multi-devises pour les frontaliers

Avec le compte Wise, vous avez la possibilité de recevoir vos remboursements de la CMU sans frais et les envoyer vers votre compte suisse en profitant du taux du marché.

En plus, si vous souscrivez à la carte bancaire Wise (7 € de frais d’envoi seulement), vous pourrez dépenser sans frais les francs suisses qui sont sur votre solde.

Compte Wise pour frontaliers


Sources :

  1. Site de la chancellerie fédérale suisse
  2. Préfecture de Haute-Savoie
    Vérifiées pour la dernière fois le 19 mars 2021

Cette publication est seulement fournie à titre d'information et n'est pas destinée à couvrir l’intégralité des sujets traités. Il ne s'agit pas de conseils. Nous vous invitons à obtenir l'avis préalable d'un professionnel ou d'un spécialiste avant de prendre toute décision sur la base du contenu de cette publication. Les informations contenues dans cette publication ne constituent pas un conseil juridique, fiscal ou professionnel de la part de TransferWise Limited ou de ses sociétés affiliées. Des résultats observés par le passé ne garantissent pas de résultats semblables par la suite. Nous ne donnons aucune déclaration, garantie, directe ou implicite, que le contenu de la publication est exact, complet ou à jour.

Wise est la nouvelle méthode intelligente d'envoyer de l'argent à l'étranger.

En savoir plus

Astuces, nouveautés et mises à jour pour votre pays