Crédit en Suisse : possible pour les Français  ?

Alice Lopez
22.11.21
À lire en 4 min

En tant que Français, vous pouvez contracter un crédit en Suisse… sous certaines conditions, qui dépendent de votre statut (frontalier ou résident), de votre permis de séjour et de l’organisme à qui vous faites la demande.

Si vous vivez à cheval entre les deux pays, le compte multi-devises Wise vous sera d’un grand secours : il permet de convertir vos euros en francs suisses (et vice versa) au taux interbancaire et donc de faire des économies par rapport aux banques classiques.

Tout savoir sur le compte Wise

À noter : les informations données dans cet article sont à titre informatif seulement. Chaque banque a ses propres critères pour l’attribution des prêts.

Crédit en Suisse pour Français : avez-vous le bon titre de séjour ?

En Suisse, le premier critère d’octroi pour un crédit est le type de permis :

  • Permis B (ressortissants de l’UE qui travaillent et veulent s’établir en Suisse) : accepté par toutes les banques. Vous aurez généralement accès au crédit un an après le début de validité. Toutefois, si vous avez une situation professionnelle stable, il est possible d’en obtenir un après 6 mois.

  • Permis C (ressortissants de l’UE qui ont un emploi en Suisse et y habitent depuis plus de 5 ans) : accepté par toutes les banques. Vous aurez généralement accès à de meilleures conditions que les autres étrangers, car vous serez considéré comme un Suisse par l’établissement.

  • Permis G (délivré aux frontaliers) : il faudra attendre 3 ans minimum pour obtenir un prêt. Ce délai peut être plus bas dans certains cas. Parmi les organismes qui prêtent aux frontaliers, il y a notamment Bank-Now et Cembra Money Bank.

Cas particulier : crédit en suisse pour frontalier français

Si vous exercez un emploi en Suisse, mais que vous habitez en France, les critères d’éligibilité sont un peu différents.

Vous devez :

  • Habiter dans un des départements suivants : Doubs, Ain, Haut-Rhin, Drôme, Haute-Savoie ou Territoire de Belfort.

  • Avez avoir un contrat de travail en cours de validité : depuis 12 mois pour le canton de Genève ou 36 mois pour les autres cantons.

  • Justifier d’une situation professionnelle et budgétaire stable : les conditions sont à l’appréciation de la banque ou organisme de crédit auquel il s’adresse.

Pour résumer : vous pouvez demander un crédit auprès d’une banque suisse uniquement si vous travaillez dans le pays. Ensuite, selon que vous habitiez en France, que vous comptez vous installer en Suisse ou que vous résidez dans le pays, les conditions seront différentes.

💡 Pour résumer : vous pouvez demander un crédit auprès d’une banque suisse uniquement si vous travaillez dans le pays. Ensuite, selon que vous habitiez en France, que vous comptez vous installer en Suisse ou que vous résidez dans le pays, les conditions seront différentes!

Quels sont les types de crédits auxquels un Français peut souscrire en Suisse ?

En Suisse, les ressortissants français peuvent souscrire à un :

  • Prêt personnel : l’équivalent du crédit à la consommation. Si vous n’êtes pas considéré comme Suisse par l’administration, vous pourrez être soumis à des limites d’emprunt plus basses ou des taux moins intéressants.

  • Prêt hypothécaire : vous pouvez en faire la demande pour acheter un logement en Suisse ou en France. Si vous résidez officiellement en Suisse, vous aurez accès aux mêmes conditions que les nationaux. Veuillez noter que l’accès à la propriété en Suisse est très limité pour les étrangers.

  • Rachat de crédit : Permet de regrouper ses différents prêts et de faire baisser ses mensualités. En règle générale, les banques refusent de faire un rachat de crédit immobilier si le bien est situé en dehors du territoire.

Wise app

Crédit en ligne suisse pour Français : une alternative aux banques traditionnelles

Outre les banques, les organismes de crédits en ligne proposent des prêts pour les Français qui ont une autorisation de séjour.

Les conditions d’octroi sont un peu moins sévères que ceux des banques traditionnelles. Par exemple, Creditum offre des crédits aux personnes de 18 à 69 ans, détentrices des permis C, B, L (depuis 6 mois ou plus), G (depuis minimum 2 ans) ou une carte de légitimation depuis 2 ans ou plus¹.

L’octroi du prêt sera fait après examen des critères suivants :

  • Scoring : qualité de votre dossier.

  • Solvabilité : est-ce que vous présentez des ressources suffisantes pour rembourser le prêt ?

  • Risque associé à votre profil : l’appréciation se fait à partir de critères qui sont propres à l’organisme de crédit.

  • Fichier ZEK (Centrale d’information de Crédit) : regroupe tous vos engagements présents et passés en matière de prêt.

Les crédits en ligne sont généralement un peu plus simples à obtenir que dans une banque classique, mais les taux sont bien moins intéressants. En fonction de votre situation, ils peuvent être compris entre 4 % et 15 %, voire 20 %.

Étant donné le nombre de prestataires qu’il existe en ligne, passez par un comparateur d’offres en ligne avant de faire votre choix.

Prêt frontalier suisse : une bonne idée ou non ?

Contracter un prêt dans une banque suisse lorsque l’on est titulaire d’un permis G est rarement une bonne idée. Le taux, les mensualités et le plafond d’emprunt sont directement liés à votre lieu de résidence. Pour obtenir des prêts avantageux, il faut habiter dans le pays.

Deuxième inconvénient : vous devrez rembourser des francs suisses. Si jamais vous perdez votre emploi et que vous revenez en France, le poids du crédit sera plus élevé. De plus, dans le cas des opérations immobilières, la variation du taux de change peut avoir des effets catastrophiques sur le prix de vente à terme.

Le prêt en CHF est intéressant si la durée de remboursement est courte et que vous êtes certains d’être payé en franc suisse pendant toute la durée du crédit. Dans tous les autres cas, il vaut mieux se tourner vers une banque française.

Compte Wise : votre allié si vous vivez en France et en Suisse

En ouvrant un compte sur Wise, vous avez accès à une solution de paiement idéale si vous passez du temps entre la France et la Suisse.

Voici quelques avantages :

  • Gardez vos euros et vos francs suisses sur le même compte et facilitez votre gestion au quotidien.

  • Faites vos conversions CHF > EUR et EUR > CHF au taux interbancaire : Wise ne majore pas le cours des monnaies comme la plupart des banques, ce qui vous garantit une manne d’économie sur toutes vos transactions (retraits, paiements, virements).

  • Souscrivez à une carte de débit (pour 6 € de frais d’envoi) : faites des achats en franc suisse sans surtaxe.

  • Profitez d’une grille tarifaire transparente pour tous les virements vers votre compte français ou suisse : vous payez une commission unique sans aucuns frais cachés.

Souscrivez au compte Wise et envoyez des Francs suisses

The true cost of sending EUR to CHF


Sources : 1.[FAQ](https://creditum.ch/faq) Creditum Vérifiées pour la dernière fois le 21 octobre 2021

Cette publication est seulement fournie à titre d'information et n'est pas destinée à couvrir l’intégralité des sujets traités. Il ne s'agit pas de conseils. Nous vous invitons à obtenir l'avis préalable d'un professionnel ou d'un spécialiste avant de prendre toute décision sur la base du contenu de cette publication. Les informations contenues dans cette publication ne constituent pas un conseil juridique, fiscal ou professionnel de la part de TransferWise Limited ou de ses sociétés affiliées. Des résultats observés par le passé ne garantissent pas de résultats semblables par la suite. Nous ne donnons aucune déclaration, garantie, directe ou implicite, que le contenu de la publication est exact, complet ou à jour.

Wise est la nouvelle méthode intelligente d'envoyer de l'argent à l'étranger.

En savoir plus

Astuces, nouveautés et mises à jour pour votre pays