Créer une entreprise en Chine : tout savoir avant de se lancer

Soufiane Baba

Voici un guide qui vous aidera à créer votre entreprise en Chine. Quels sont les statuts juridiques accessibles aux étrangers et les visas nécessaires pour se rendre dans le pays ? Comment faire son recrutement de manière efficace ?

Pour commencer du bon pied, pourquoi ne pas ouvrir un compte pro chez Wise ? Vous bénéficierez du taux interbancaire sur les transferts en devises. Vous ferez alors des économies dans tous vos échanges avec l’étranger.

En savoir plus sur le compte
Wise pour entreprise

Ouvrir une entreprise en Chine : les principales étapes

Choisissez l’implantation de votre société

Pour soutenir son développement, la Chine a créé plusieurs zones de libre-échange où les entreprises bénéficient de conditions fiscales et d’implantation très avantageuses.

Chaque zone a une orientation différente. Par exemple, celle du Zhejiang est focalisée sur le e-commerce. Si vous êtes à la recherche d’un grossiste chinois pour votre société, c’est sans doute là qu’il faudra commencer vos recherches.

Vous avez besoin de bureaux et de salariés compétents ? Shanghai est sans doute la ville idéale : elle propose un parc immobilier de bonne qualité ainsi que du personnel qualifié.

La zone géographique d’implantation aura un impact énorme sur la réussite de votre investissement à l’étranger. Prenez donc le temps de bien vous renseigner sur les avantages à votre disposition.

Comment faire du business en Chine : la question du statut juridique

En Chine, vous n’êtes pas obligé de créer une structure juridique pour lancer votre entreprise. En passant par une société de portage salarial, il est possible de faire des affaires dans le pays tout en étant à l’étranger.

La société que vous mandatez gérera le recrutement et les tâches administratives. Elle servira d’intermédiaire entre vous et les salariés.

Ce type de structure est adaptée si votre entreprise a besoin de collaborateurs pour des missions ciblées.

Créer une entreprise à capital entièrement étranger (WFOE)

La WFOE est la forme juridique la plus courante pour les entreprises étrangères. Elles permettent d’accéder au marché chinois sans ouvrir son capital et offrent aux propriétaires les mêmes droits que les locaux.

Ce statut est intéressant si vous souhaitez par exemple ouvrir un magasin ou un restaurant. Par contre, le processus d’enregistrement est très long. Il nécessite de collaborer avec des organismes gouvernementaux.

Pour faire les démarches, passez par un courtier en création d’entreprises.

Créez le business plan de votre entreprise

Afin d’opérer légalement en Chine, il faut avoir un business plan approuvé par le gouvernement.

Il doit notamment comporter les éléments suivants :

  • Description de votre activité

  • Revenus estimés

  • Nombre d’employés

  • Budget de fonctionnement prévu

N’hésitez pas à contacter un avocat pour en savoir plus quant aux réglementations liées au travail.

Le business plan est un document essentiel : si vous ne suivez pas les directives que vous avez inscrites, vous aurez des pénalités.

Veillez donc à ne pas rédiger un document trop vague (il sera refusé) ou trop précis (vous aurez des difficultés pour tout appliquer).

Ouvrez votre compte en banque professionnel

Vous avez ouvert une WFOE ? Vous faites majoritairement du commerce à l’intérieur de la Chine ? Dans ce cas, vous devrez avoir un compte dans une banque locale. Plusieurs choix s’offrent à vous : Bank of China, ICBC, mais aussi HSBC, Citibank ou Standard Chartered.

Si vous passez par le portage salarial, ou que vous faites du commerce avec l’étranger, ouvrez un compte chez une banque pro en ligne proposant des conditions intéressantes pour les échanges en devises.

Avec Wise par exemple, vous bénéficiez du taux interbancaire pour les virements en monnaie étrangère, mais aussi sur les paiements et les retraits par carte.

Entreprise française en Chine : comment faire son recrutement ?

Pour faciliter votre recrutement, passez par une entreprise spécialisée dans le portage salarial.

Non seulement elle aura accès aux meilleurs talents sur le marché local, mais vous pourrez lui déléguer un certain nombre de tâches administratives : gestion des contrats, licenciements, versement des salaires ou création d’un pool de candidats adéquats.

Protection de la propriété intellectuelle

Vous apportez un nouveau concept en Chine ? Un produit révolutionnaire ? Alors, faites-le enregistrer auprès de l’administration nationale concernée. C’est un passage obligé, car le pays ne reconnaît pas les marques déposées dans les pays tiers.

Parmi les éléments qu’il est possible de protéger : marques, brevets, logos ou combinaisons de couleurs qui identifient votre entreprise.

Finalisation de l’inscription

Une fois toutes les démarches effectuées, apportez les documents à l’administration.

Selon l’endroit où vous êtes situé, on pourrait vous demander de fournir un exemplaire physique de vos produits, ou bien d’organiser une visite de vos locaux.

Cette étape est fastidieuse : armez-vous de patience et soyez prêt à toute éventualité.

Travailler en Chine pour une entreprise française

La Chine est un excellent tremplin pour les jeunes diplômés ou les actifs à la recherche d’un nouveau souffle dans leur vie professionnelle.

Pour travailler dans une entreprise française implantée dans le pays, il faut être titulaire d’un visa « Z » (voir plus bas pour savoir comment l’obtenir).

Afin de faciliter les démarches, nous vous conseillons de trouver votre emploi avant de partir. Voici quelques sites qui pourraient vous aider : chinajob.com, timeoutshanghai.com, cityweekend.com.cn, monster.com.hk.

N’hésitez pas non plus à vous rapprocher de la chambre de commerce franco-chinoise : elle représente les entreprises françaises présentes dans le pays. Cela vous donnera des pistes pour commencer vos recherches.

Visa Chine business : quel titre de séjour faut-il demander ?

Le visa business pour la Chine est le visa « M ». C’est un titre de séjour à durée variable (jusqu’à 1 an selon les conditions)¹, délivré sur invitation officielle d’une entreprise ou d’un organisme local.

Il vous permet par exemple de :

  • Faire une visite officielle

  • Participer à une foire/exposition

  • Donner des conférences

Pour obtenir ce visa, faites-en la demande auprès de l’ambassade de Chine en France.

Vous devrez fournir plusieurs pièces justificatives :

  • Billets d’avion, preuve d’hébergement, justificatif de ressources

  • Photo d’identité

  • Formulaire V.2013

  • Lettre d’invitation + licence du partenaire commercial qui vous invite

Attention : le visa « M » ne vous permet pas de travailler. Si vous souhaitez vous faire employer par une entreprise située en Chine, il faut demander un visa Z.

Comment obtenir le visa de travail « Z » ?

Le visa « Z » vous permet d’être employé dans une société implantée en Chine. La délivrance se fait par le biais de l’ambassade de Chine en France.

On vous demandera notamment de fournir :

  • Copie de votre passeport

  • Formulaire de demande et photo

  • Attestation de travail

FAQ : Créer une entreprise en Chine

Quel est le visa nécessaire pour travailler en Chine ?

Pour fonder une entreprise, vous devez être titulaire du Visa « M ». C’est un titre de séjour qui peut être renouvelable jusqu’à 1 an (si vous remplissez certaines conditions).

Si vous souhaitez exercer en tant que salarié, il faudra demander un visa « Z ».

Portage salarial ou WFOE : faire son choix facilement

Vous avez une activité de services qui ne nécessite pas forcément d’être présent en Chine ? Passez par le portage salarial. Vous pourrez démarrer en quelques jours seulement, sans avoir à créer d’entreprise sur place.

Si vous devez avoir des bureaux ou des locaux commerciaux dans le pays, il vaut mieux opter pour un statut WFOE. Par contre, l’enregistrement sera fastidieux. Vous devrez sans doute demander de l’aide à un cabinet de conseil sur place.

Choisissez Wise pour votre entreprise en Chine

Avec les solutions pros de Wise, bénéficiez d’un compte multi-devises pour votre entreprise.

Parmi les avantages : la possibilité de faire des économies sur vos transferts depuis et vers l’étranger grâce à l’utilisation du taux interbancaire.

Le compte Wise offre aussi de nombreuses fonctionnalités de gestion de trésorerie et administrative : création de reçus, paiements groupés…

Ouvrez un compte pro chez Wise


Sources :

  1. Informations sur la Chine - France Diplomatie

Vérifiées pour la dernière fois le 18 mai 2022


Veuillez consulter les Conditions d'utilisation et la disponibilité du produit pour votre région, ou visitez la page de tarification et des frais de Wise pour obtenir les informations tarifaires les plus récentes.

Cette publication est fournie à des fins d'information générale et ne constitue pas un avis juridique, fiscal ou professionnel de la part de Wise Payments Limited, de ses filiales et de ses sociétés affiliées. Elle n'est pas destinée à remplacer les conseils d'un conseiller financier ou de tout autre professionnel qualifié.

Nous ne faisons aucune déclaration, garantie ou engagement, qu'ils soient exprimés ou implicites, quant à l'exactitude, l'exhaustivité ou l'actualité du contenu de la publication.

L'argent sans frontières

En savoir plus

Astuces, nouveautés et mises à jour pour votre pays