Stage Suisse : tout savoir pour débuter ses recherches

Alice Lopez

Partir faire un stage en Suisse est une aventure qui se prépare de longue date. En plus de trouver l’entreprise qui va vous accueillir, il faudra faire une demande de visa, voire d’assurance. Pour faciliter vos premiers jours sur place, pensez au compte multi-devises de Wise : vous pourrez ainsi payer et retirer de l’argent en profitant du taux réel.

Ouvrez un compte Wise

Stage en Suisse : les démarches à entreprendre avant de partir

Obtention du permis de travail pour un non-résident

Pour faire votre stage, vous aurez besoin d’un permis de travail. Celui-ci doit être récupéré par votre employeur avant que vous arriviez dans l’entreprise.

Les demandes doivent se faire auprès des autorités cantonales. Par exemple, si vous partez à Genève, le permis doit être récupéré auprès de l’Office cantonal de la population et de la migration.

Si la durée du stage est inférieure à 90 jours, il vous suffit de faireune procédure d’annonce sur le site du Secrétariat d’État aux migrations.

Assurance maladie

Dans le cas où vous partez moins de 3 mois, vous devrez avoir une assurance française dont la couverture est équivalente à celle offerte par la caisse maladie suisse.

Avant de partir, comparez donc les prestations de votre assurance avec celle qui est obligatoire dans le pays. Pour en savoir plus, consultez la brochure « L’assurance maladie obligatoire en bref » éditée par le Département fédéral de l’Intérieur.

Si la durée du stage est supérieure à 3 mois, vous serez obligé de vous affilier à l’assurance maladie suisse.

Rémunération d’un stage en Suisse : quels sont les barèmes ?

Vous partez dans une entreprise dont l’activité n’est pas réglementée par une convention collective ou un contrat type ? Votre employeur est donc libre de fixer votre rémunération comme il l’entend. Autrement, le salaire est déterminé à l’avance par la convention.

En moyenne, les stagiaires en Suisse sont rémunérés 2 600 CHF par mois¹. Cette somme peut inclure différents avantages en nature (loyer, tickets-repas…). Cela vous paraît énorme ? N’oubliez pas que la vie en Suisse est environ 40%² plus chère qu’en France selon les cantons.

Offre de stage en Suisse : quels sont les domaines qui peuvent vous intéresser ?

Banques et assurances

UBS et Credit Suisse ont une excellente réputation dans le monde entier. Ces deux entreprises offrent de nombreux stages avec une excellente rémunération. Toutefois, la concurrence est très importante.

Si vous ne pensez pas avoir les épaules assez solides, allez voir du côté des banques cantonales ou des coopératives.

Dans le domaine des assurances, on trouve Swiss Reinsurance, Swiss Life ou Zürich Financial Service… Attention toutefois, la majorité des sièges sociaux se trouve à Zürich, en Suisse alémanique. Vous devrez donc parler l’allemand pour espérer y trouver une place.

Industrie pharmaceutique

Beaucoup d’entreprises pharmaceutiques ont leur siège ou certains de leurs laboratoires en Suisse. C’est le cas de Novartis ou de Roche par exemple.

Comme tous les grands groupes, les offres de stage sont variées : production, ressources humaines, management…

Industrie horlogère

Rolex, Omega, Patek Philippe, Audemars Piguet, Oris… La liste des entreprises d’horlogerie ayant leur quartier général en Suisse est très longue.

Si vous êtes passionné par ce domaine, alors n’hésitez pas à candidater. Par contre, comme pour les banques et assurances, vous devrez faire face à une solide concurrence.

Sciences

Nestlé, le numéro 1 de l’agroalimentaire, a son siège social à Vevey dans le canton de Vaud. Le groupe propose des centaines d’offres de stage par an, dans le domaine des sciences, mais aussi du management ou de l’économie.

Vous cherchez un stage ingénieur en Suisse ? Pourquoi ne pas tenter votre chance chez Holcim ? C’est l’un des plus gros producteurs de ciment dans le monde.

Si vous étudiez dans le domaine de l’énergie et des processus automatisés, allez voir du côté de chez ABB. C’est une entreprise de pointe qui développe des produits pour l’industrie, le transport ou les infrastructures.

Nos conseils pour trouver un stage rapidement

Si les entreprises suisses offrent une excellente rémunération à leurs stagiaires, la concurrence est rude. Voici quelques conseils pour maximiser vos chances de trouver un stage.

Activez le réseau de votre école/université

Demandez à vos professeurs si d’autres étudiants sont partis en Suisse avant vous. Il est possible que vous puissiez intégrer leur entreprise par cooptation (si celle-ci a un bon souvenir de l’étudiant précédent).

Ayez un CV à jour

Le curriculum vitae suisse est proche du modèle français. Indiquez vos expériences professionnelles dans l’ordre décroissant. Si vous n’en avez pas, mentionnez uniquement votre parcours scolaire et universitaire.

Faites attention aux trous (si vous avez arrêté vos études durant une période), ils rendront les employeurs méfiants. Si vous avez pris une année sabbatique, dites-le clairement.

Rattrapez votre retard en langue vivante

En fonction de l’endroit où vous partez en stage, vous pourrez être amené à devoir parler couramment l’allemand ou l’italien. Si vous n’avez pas le niveau suffisant, l’employeur choisira un autre candidat.

De plus, vous devrez maîtriser parfaitement l’anglais. La Suisse a bâti sa réputation en attirant les meilleurs travailleurs du monde entier. Vous serez sans doute entourés de collègues étrangers avec qui vous parlerez en anglais.

N’hésitez pas à envoyer des candidatures spontanées

Si vous cherchez un stage dans un domaine particulier, contactez directement l’entreprise. Les grands groupes, eux, ont souvent un portail spécifique pour les offres de stage.

Si vous n’avez pas encore trouvé votre entreprise, n’hésitez pas à consulter des sites spécialisés comme stages-emploi.ch ou bien jobs.ch. Vous y trouverez une sélection de stages dans plusieurs domaines d’activités. Vous aurez aussi une idée des domaines qui recrutent, si jamais vous cherchez à faire votre carrière en Suisse.

Partez l’esprit tranquille grâce au compte multi-devises de Wise

Le compte multi-devises proposé est idéal pour faciliter votre installation. Chaque fois que vous retirerez des francs suisses avec la carte Wise, mais aussi que vous paierez en magasin la conversion en euros sera faite au taux réel. Vous ferez donc de grosses économies.

De même si vous avez besoin d’envoyer de l’argent vers un compte suisse. La transaction sera faite au cours du marché. Par rapport à un virement fait à partir de votre banque, vous paierez beaucoup moins cher.

N’attendez plus : ouvrez un compte Wise dès maintenant et partez en Suisse l’esprit tranquille.

Inscrivez-vous gratuitement sur Wise


Sources :

  1. Centre d'accueil de la Genève internationale 2.A.
  2. Site de l’OCDE - Indice des niveaux de prix

Vérifiées pour la dernière fois le 17 septembre 2020


Veuillez consulter les Conditions d'utilisation et la disponibilité du produit pour votre région, ou visitez la page de tarification et des frais de Wise pour obtenir les informations tarifaires les plus récentes.

Cette publication est fournie à des fins d'information générale et ne constitue pas un avis juridique, fiscal ou professionnel de la part de Wise Payments Limited, de ses filiales et de ses sociétés affiliées. Elle n'est pas destinée à remplacer les conseils d'un conseiller financier ou de tout autre professionnel qualifié.

Nous ne faisons aucune déclaration, garantie ou engagement, qu'ils soient exprimés ou implicites, quant à l'exactitude, l'exhaustivité ou l'actualité du contenu de la publication.

L'argent sans frontières

En savoir plus

Astuces, nouveautés et mises à jour pour votre pays