Payer en euros en Croatie : comment faire  ?

Alice Lopez

Vous partez en Croatie prochainement  ? Vous comptez utiliser votre carte française en euros  ? Voici nos astuces pour économiser sur les paiements.

Afin d’éviter la surtaxe du taux de change qu’applique probablement votre banque, ouvrez gratuitement un compte Wise et demandez votre carte multi-devises. Vous profiterez du cours interbancaire, et d’une exonération de frais sur les retraits dans une limite de 200£ par mois.

Découvrez la carte Wise

Peut-on payer en euro en Croatie  ?

Bien que la Croatie soit dans l’Union européenne, le pays n’a pas adopté l’euro. Les achats se font donc dans la monnaie locale, la kuna.

Le cours de la kuna est d’environ 1 Kn = 0,13 €¹

En Croatie, il est possible de payer avec la plupart des cartes internationales Visa et Mastercard. Cependant, tous les établissements n’ont pas forcément de terminal. Il est donc plus prudent de partir avec des espèces.

Quels sont les zones et les services où les paiements en euros sont possibles  ?

En Croatie, les paiements en euros sont en général acceptés dans les zones touristiques du littoral et dans les ports où accostent des bateaux de croisière : Dubrovnik, Split ou Zadar notamment.

L’euro est particulièrement recherché chez les particuliers et les professionnels. Parmi les produits et services que vous pourrez régler de cette manière, il y a :

  • Hébergement : location, hôtel, chambre d’hôte
  • Visites ou excursions avec un guide privé
  • Petits achats : alimentation sur les marchés, souvenirs…
  • Restaurants et cafés
  • Péages sur les autoroutes

Attention : cette liste est donnée à titre d’exemple. Avant de faire le règlement, demandez si les euros sont acceptés.

Ayez à l’esprit que la possibilité de payer en euros est un service qui vous est proposé par le commerçant : la conversion sera sans doute faite à un taux désavantageux.

Où est-il impossible de payer en euros  ?

Les musées, les parcs naturels et tous les sites institutionnels n’acceptent que les paiements en kunas. De même pour les parkings.

Au supermarché, les épiceries et les stations-service, les achats en euros ne seront pas possibles (sauf si vous réglez par carte et que vous optez pour une conversion dynamique.

Payer en euros en Croatie avec la conversion dynamique : est-ce intéressant  ?

Lors d’un retrait ou d’un règlement par carte, on pourra vous proposer de faire la transaction directement en euros (et non en kunas) via la conversion dynamique.

Avec la conversion dynamique, vous connaissez au moment du règlement la somme exacte qui sera débitée de votre compte.

Le revers de la médaille est que le taux de change appliqué sera plus désavantageux que celui de votre banque, qui est déjà probablement surtaxé.

Comment faire si l’on ne veut pas payer en euros en Croatie  ?

Vous tenez absolument à payer en kunas sans passer par la conversion dynamique ? Procurez-vous donc des espèces avant de partir, ou bien une fois que vous serez arrivé sur place.

Si vous avez le temps d’ici à votre départ, commandez des coupures via votre banque. Étant donné que la kuna n’est pas une devise très demandée, vous devrez attendre plusieurs jours avant de les recevoir. En outre, vous allez payer des frais de service et une surcharge via le taux de change.

Si vous n’avez pas le temps de passer par votre banque, faites le change une fois arrivé en Croatie. Pour profiter des meilleurs cours, n’allez pas dans les officines qui sont aux abords des lieux touristiques ou des axes de passage (aéroport, centre commercial, artère principale, gare). Profitez d’une balade loin des sentiers battus pour acheter vos devises.

Faites aussi attention aux bureaux de change qui proposent des transactions sans frais. Ce que vous allez gagner sur la transaction, vous allez le perdre sur le cours. Plus la somme convertie sera importante, plus la surcharge sera importante.

Pour savoir si l’officine est concurrentielle ou non, faites une simulation à l’aide d’un convertisseur de devises qui utilise le taux interbancaire.

Utiliser une carte en euros en Croatie : les astuces pour faire des économies

En utilisant votre carte bancaire française pour payer en magasin ou retirer des espèces, vous aurez des frais de transaction et une surtaxe sur le cours de la kuna. Ces frais seront prélevés par votre banque. Voici quelques conseils pour éviter de payer trop cher.

Payez au maximum par carte bancaire

En général, les banques facturent les paiements moins chers que les retraits. Si c’est le cas pour vous, utilisez un maximum votre carte bancaire pour les règlements en kunas, que vous ayez ou non une commission forfaitaire en plus des frais proportionnels.

Si votre banque ne prélève qu’un pourcentage sur les paiements par carte, vous aurez encore plus intérêt à privilégier ce mode de règlement.

Ne passez au distributeur qu’en cas d’urgence

Quelle que soit votre banque, vous aurez sans doute une commission fixe et proportionnelle sur les retraits. Dans ce cas, minimisez vos retraits au maximum, et surtout retirez à chaque fois une somme importante afin d’amortir les frais fixes.

Attention aux frais de DAB

Certaines banques étrangères facturent l’utilisation de leurs distributeurs. En fonction des lois en vigueur dans le pays, les frais peuvent ne pas vous être communiqués. Vous pourrez donc avoir des surprises en rentrant. Par mesure de sécurité, ne faites des retraits que lorsque c’est absolument nécessaire.

Économisez sur vos paiements en Croatie avec Wise

Pour éviter de payer trop de frais bancaires lors de votre voyage en Croatie, ouvrez un compte multi-devises avec Wise. Pour 6€ de frais d’envoi, vous obtiendrez une Mastercard qui vous permettra de retirer sans frais jusqu’à 200 £ par mois.

Vous profiterez du taux du marché sur chaque opération en devises. Vous n’aurez aucune surtaxe indue, comme avec la plupart des banques. La grille tarifaire de Wise est totalement transparente : sur chaque opération, vous paierez aux alentours de 1% (varie selon la devise).

En plus, étant donné que vous aurez le droit à des coordonnées bancaires de la zone euro, vous pourrez recevoir des paiements sans frais. Rien ne vous empêche d’utiliser votre compte une fois de retour en France  !

Demandez votre carte Wise


Source : 1. Convertisseur de devises Google [taux du 9 novembre 2020] Vérifié pour la dernière fois le 9 novembre 2020

Veuillez consulter les Conditions d'utilisation et la disponibilité du produit pour votre région, ou visitez la page de tarification et des frais de Wise pour obtenir les informations tarifaires les plus récentes.

Cette publication est fournie à des fins d'information générale et ne constitue pas un avis juridique, fiscal ou professionnel de la part de Wise Payments Limited, de ses filiales et de ses sociétés affiliées. Elle n'est pas destinée à remplacer les conseils d'un conseiller financier ou de tout autre professionnel qualifié.

Nous ne faisons aucune déclaration, garantie ou engagement, qu'ils soient exprimés ou implicites, quant à l'exactitude, l'exhaustivité ou l'actualité du contenu de la publication.

L'argent sans frontières

En savoir plus

Astuces, nouveautés et mises à jour pour votre pays